Nouvelles marques ! Découvrez Alpha Spirit & Ownat

Pratiquer une nouvelle activité : le canicross
Le canicross est né d’une discipline appelé ski joëring.
7 avril, 2021 par
Pratiquer une nouvelle activité : le canicross
Nicolas Reinfeld
| aucun commentaire pour l'instant

Le canicross est né d’une discipline appelée ski joëring. Le ski attelé, ski joëring ou ski équestre, est une discipline sportive alliant le ski et l’attelage d’un animal. Cette discipline peut se pratiquer avec l’attelage de chien(s) ou avec l’aide d’un cheval, relié à un skieur qui se fait tracter. De là, d’autres disciplines ont vu le jour comme le cani VTT, cani Trottinettes et le canicross. Le cani VTT ou Bike joëring consiste à se faire tirer par son chien tout en étant à vélo. Le canicross fait référence au cross donc course à pied. 

Le canicross se développe et les premières compétitions voient le jour aux alentours des années 1980 en France. La discipline contamine rapidement les pays limitrophes et aujourd’hui la Belgique et son voisin les Pays-Bas sont de grands adeptes du canicross. Vous pouvez d’ailleurs facilement retrouver les groupes existants sur internet si vous désirez les rejoindre. Des événements sont organisés partout dans le pays et dans l’Europe. Les maîtres de chiens actifs sont ravis de découvrir ce sport et les bienfaits du canicross. C’est une discipline en pleine expansion qui vous permet d’arborer de nouveaux paysages, de vous dépenser en binôme et de former une équipe solide et fiable. 

Courir avec son chien OUI, mais où et avec qui ? 

Vous vous demandez si c’est une discipline adaptée à votre compagnon. Tous chiens aptes à marcher ou courir peuvent prendre du plaisir dans la pratique de ce sport. Faites cependant attention au rapport de poids entre votre chien et vous-même. Évidemment, certaines races ont cela dans le sang comme les Huskys. Ce sont des chiens de traineaux notamment prédestinés pour toutes disciplines d’attelage. Les chiens de chasse, les Bergers Malinois et autres sont également doués pour courir et tracter grâce à leur puissance. Mais vous pouvez également performer et vous amuser avec d’autres races sans problème. Ne perdez pas à l’esprit qu’il s’agit en somme d’un sport d’équipe et qu’au plus vous êtes capable de courir vite au plus votre chien aura facile à vous tirer.

Courir avec son compagnon n’est pas de tout repos, vous allez traverser des paysages insoupçonnés, des endroits différents. Chaque sentier vous réservant son lot de surprises. En outre, ils sont rarement plats ou droits. En général, vous n’aurez pas à franchir d’obstacles, mais nous sommes en pleine nature donc regardez où vous mettez les pieds tout en regardant devant vous pour ne pas vous prendre une branche d’arbre dans le visage.

Afin de respecter les coussinets de votre chien et de les préserver, il est déconseillé de courir sur l’asphalte. Privilégiez les endroits verts comme l’herbe ou les sols moelleux des forêts. Lors d’une compétition, le tracé est balisé afin de vous indiquer le chemin à suivre. Les départs se font individuellement, mais les coureurs sont souvent inscrits en groupe afin de représenter leur club. Les résultats peuvent être individuels ou collectifs selon les compétitions. 

Comme dit précédemment, en cherchant un petit peu sur internet vous trouverez facilement d’autres personnes pratiquant cette discipline et rien ne vous empêche de vous donner rendez-vous afin d’aller vous entraîner ensemble et ainsi faire la connaissance de nouvelles personnes et chiens. 

Équipement de canicross

Commençons par les chaussures de running. Privilégiez les chaussures de type trail afin de pouvoir passer dans tous les sentiers des bois et de limiter les glissades. Ces chaussures ont une accroche renforcée adaptée aux parcours du canicross. Maintenant, il vous faut du matériel spécial pour le canicross tel qu’un baudrier, ligne de trait et harnais pour le chien.

Attention, les baudriers sont différents de ceux pour l’escalade. Les baudriers sont vendus en magasin tout comme les ceintures de canicross. Une ligne de trait est un genre de laisse contenant un élastique sur toute la longueur de la laisse permettant ainsi de limiter les chocs dans votre dos au moment où le chien vous tire. Enfin et non des moindres le harnais pour votre chien.

Tout comme le baudrier, le harnais de canicross est un harnais dédié à cette discipline ou autre discipline d’attelage. Vous devez demander conseil aux personnes pratiquant du canicross de vous aider à bien choisir le harnais adapté à la morphologie de votre chien. Il est presque impossible de savoir si un harnais convient à votre chien ou non sans l’essayer. Différents points sont à regarder.

Premièrement, le harnais doit bien tomber au centre du poitrail de votre chien. Deuxièmement, quand le harnais est en extension, il ne peut pas dépasser les deux dernières côtes de votre animal. Troisièmement, afin de savoir si la taille est bonne ou non, vous devez être capable de passer deux doigts en dessous du harnais au niveau de l’encolure. Dernièrement, n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels afin de bien vous équiper avant de commencer. 

C’est parti : premiers pas en canicross

Avant toute chose, il est important de respecter le développement de votre chien. Pour ce faire, il est strictement déconseillé de pratiquer cette discipline avec un chiot. Il est vivement recommandé d’attendre les un an de votre compagnon pour faire votre première sortie. Sachez qu’il existe une très grande différence entre laisser votre chien courir seul en promenade ou courir avec lui attacher. Une fois sa première année de vie accomplie, vous pouvez commencer à vous entraîner en duo.

Il apprendra au fur et à mesure les directions et ordres que vous allez devoir lui donner afin de le guider en lui indiquant la direction à suivre. (Droite, gauche, en avant, etc.…) Il est conseillé de vous faire aider lors des premières sorties. Votre chien va agir par mimétisme par rapport à ses congénères et risque de vous tirer davantage en groupe qu’en individuel. En tout cas, le temps qu’il comprenne ce que vous attendez de lui. Si votre chien ne se lance pas et reste près de vous, demander à quelqu’un de le motiver devant avec un jouet ou des friandises pour l’inciter à avancer. 

En tant que coéquipier vous aller également devoir donner de votre personne. Votre binôme sera dépendant de la condition physique de votre chien, mais de la vôtre aussi. Une bonne condition physique vous permettra de garder la cadence sans quoi votre chien va se fatiguer plus vite et vous avancerez moins vite. Mais comme dans tout sport, c’est à force de répétitions et d’entraînement que vous allez vous améliorer. Il est fort possible si vous n’avez pas trop l’habitude de pratiquer du sport de ressentir des courbatures. En effet, grâce à la traction exercée par votre chien, vous pouvez atteindre une vitesse de course jusqu’à 4 km/h supérieure à votre vitesse habituelle. 

Le canicross, un vrai sport pour votre binôme 

Avant chaque compétition, pensez à sortir votre chien avant la course, afin qu’il ait le temps de faire ses besoins. Cela augmentera vos chances que votre chien ne s’arrête pas pendant la course, mais s’il s’arrête ne vous énervez pas. Un besoin reste un besoin et la course un plaisir. 

Il est également recommandé de vous échauffer ! Une petite promenade avec son chien d’un ou deux kilomètres. 

Au début, lors de vos premières sorties privilégiez les sorties courtes 2-3 km. Petit à petit vous pouvez augmenter la distance jusqu’à devenir plus endurants. Après quelques semaines, augmentez progressivement les distances à parcourir et mettez-vous quelques défis afin de franchir des paliers. Prêt pour un petit sprint final de 500 m à fond ? 

Quelques conseils supplémentaires pour courir avec son chien :

Pendant vos sorties, anticipez et évitez de sur solliciter votre chien. Un chien n’est pas toujours capable de s’arrêter de lui-même et fera tout pour vous faire plaisir quitte à y laisser sa santé. C’est à vous de veiller sur lui. Si votre chien fatigue et qu’il vous rester de la distance à parcourir, adaptez votre vitesse et ralentissez en conséquence pour son bien-être.  

Nous vous recommandons de ne pas courir par forte chaleur >20° afin d’éviter tout problème dû à la chaleur. En été, les binômes adeptes de canicross privilégient les heures les plus fraîches en journée, aux aurores ou en soirée. 

Après chaque sortie, n’oubliez pas de donner à boire à votre chien !

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir dans la pratique du canicross avec votre chien, sur tous les types de chemins !


Pratiquer une nouvelle activité : le canicross
Nicolas Reinfeld
7 avril, 2021
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.